Nov 12

13 novembre 2015….

Deux ans

je venais d’être en retraite …..j’avais vendu ma maison pour aller en Gironde , le camion de déménagement était parti dans la fin d’après midi… nous n’avions ni TV ni radio… juste deux lits de camps pour attendre de  prendre la route le lendemain matin pour notre nouvelle vie….. un peu de ménage … un petit pique nique sur une table de camping et puis dodo pour être en forme pour le voyage.

Et puis dans le premier sommeil une avalanche de SMS  ont hurlé …. ne te fais pas de soucis tout va bien… et puis un autre qui disait si tu regardes les infos ne te fais pas de souci je suis vivante….

J’ai sauté sur mon portable pour voir les infos… et puis j’ai compris…

Ma fille venait d’échapper à la mort…. elle habitait Paris Rue Bichat,  juste à côté du Carillon  et cet endroit était au centre de sa vie vu que son appartement était très petit  et qu’elle y retrouvait la plupart de ses amis tous les soirs.

à 21 h 20 ce soir là  elle était au Carillon, 14 morts entre le Carillon et le Petit Cambodge… elle n’a été ni blessée ni tuée mais sa vie ne sera jamais plus comme avant, il n’y a pas que les blessures physiques . Elle a quitté Paris.

 

 

 

 

(13 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Un retour bien douloureux sur un 13 novembre… ouf pour ta fille, traumatisée, on le serait à moins !!! Partir ou rester, telle fut la question… pensées amicales, jill

  2. Des moments tellement douloureux , j’ai encore en tête l’attentat chez Tati en 86 alors que je sortais de la gare Montparnasse , une arrivée sur Paris que je ne suis pas prête d’oublier …
    Ta fille a eu beaucoup de chance mais il est bien difficile de vivre avec ce traumatisme ! J’espère qu’elle va trouver la sérénité dans son nouveau foyer et lui souhaite à présent une vie heureuse .
    Je t’embrasse petite marmotte

  3. Je viens justement de tomber sur un article, d’une autre survivante, peut être que ça ferait du bien à ta fille de lire cette BD. C’est sûr, on ne peut plus voir la vie de la même façon…
    http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/12/attentats-du-13-novembre-grace-a-cette-bd-vous-allez-enfin-comprendre-le-syndrome-dont-souffrent-les-survivants_a_23273406/?utm_hp_ref=fr-homepage

  4. je comprends ta fille qui déménage—
    quelle horreur sur la photo–
    elle s’en souviendra toute sa vie, a t’elle eu un soutien psychologique ?
    je lui souhaite de vivre plus serine dans sa nouvelle maison-
    gros bisous-

  5. ne sais trop où est parti mon comm

  6. terrible ton article…
    elle a quitté Paris…

  7. terrible ton article

    • MissParker on 13 novembre 2017 at 14 h 36 min
    • Répondre

    CC Annie… Un triste anniversaire 🙁
    Je comprends que ta fille ait voulu fuir la capitale 😕
    A-t-elle bénéficié d’un soutien psychologique ?
    Bonne semaine, bisous

    1. Oui elle a été prise en charge immediatement

  8. Terrible ce vivre celà, et ouf elle a rien eu physiquement mais les blessures de l’âme sont là et elle aurait du consulter, ça parait bête mais très vite il faut en parler et vider son sac. On va à Paris en février, forcément on y pense, mais on est en sécurité nul part en fait, bises

    1. Elle a bien sûr eu un suivi…mais le sac est loin d’être vide

    • Quichottine on 14 novembre 2017 at 7 h 24 min
    • Répondre

    Je pense à elle, à toi aussi…
    C’est terrible, et je comprends qu’elle ait quitté Paris aussi.
    Je crois que même sans avoir été là physiquement, beaucoup gardent la trace de ce 13 novembre…
    Je t’embrasse très fort.

    • lianne on 14 novembre 2017 at 11 h 13 min
    • Répondre

    Ouf quelle peur tu as dû avoir ,elle en a pour longtemps a s’en remettre cela doit être traumatisant et comme tu dis le sac est loin d’être vide .Je pense beaucoup a vous deux Gros bisous Eliane

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.